Florence Gérard

Naturopathie
CENATHO, Paris

Sophrologie EBSR, Bruxelles

Herboristerie INFOBO & Herboristerie Desmecht, Bruxelles

QiGong thérapeutique TCM Li Qi-Duan, Berlin

Analyse et réinformation cellulaire ARC Michel Larroche

Energétique hologrammique Pierre Grospas, NÎmes

Analyse transgénérationnelle Didier Dumas, Paris

Psychophanie Denise Seneca, Paris

.... et des années de développement personnel et d'expérience en entreprise.

Sur rendez-vous

479 avenue Louise
1050 Bruxelles

Téléphone : 0486 50 51 52
Contact mail

Tram : 7, 93, 94
Arrêt Legrand

Parking public : Q-Park
Chaussée de Waterloo 715
Rue Stanley 56

 
Un repas de réveillon dont tous les plats apportent des nutriments intéressants pour la santé, c'est le réveillon de LaNutrition - un bon prétexte pour se régaler sans arrières-pensées. Evidemment, ce réveillon n'est pas vraiment conçu pour nos amis végétariens - qu'ils nous pardonnent !
Une soirée qui commence par trouver un bénéfice-santé au champagne, voilà qui n'est pas banal. Et la liste n'est pas close. Jugez-en plutôt. De quoi fêter l'année qui commence sans arrière-pensée.
Voir au aussi les autres infos et conseils de
LaNutrition.fr et en particulier le foie gras et votre santé et du vin pour booster les omégas 3

Champagne
 
Principes actifs 
Ethanol, anti-oxydants (flavonoïdes, acides phénols).
 
Qui peut en (re)prendre ?
Les timides : la consommation de Champagne stimule une dizaine de neurotransmetteurs (sérotonine, dopamine, noradrénaline…) à l’origine d’une sensation de bien-être, d’euphorie. Sans oublier les endorphines, qui éteignent nos inhibitions.
Celles et ceux qui digèrent mal : le champagne stimule la sécrétion d’acide gastrique.
 
Qui doit laisser passer la bouteille ?
N’y revenez pas si vous ne buvez jamais d’alcool et que vous tenez à votre sommeil de bébé.
 
Caviar
 
Principes actifs 
Vitamine D, acides gras oméga-3
 
Qui peut en (re)prendre ?
Les citadins du nord de la France, enfin ceux qui ont les moyens de se payer du caviar ! En décembre, 7 sur 10 manquent de vitamine D, vitamine de la bonne humeur, des os solides et notre principale assurance anti-cancer.
 
Qui doit laisser passer le plat ?
Refusez la louche de caviar si votre taux de cholestérol arrache une grimace aux médecins. Le caviar en apporte 500 mg pour 100 g.
 
Foie gras
 
Principes actifs 
Vitamines A et B9, acides gras monoinsaturés
 
Qui peut en (re)prendre ?
Celles et ceux qui craignent pour leurs artères. Le foie gras apporte les mêmes acides gras que ceux de l’huile d’olive, plus une mégadose de vitamine B9, une vitamine bonne pour le moral et les artères.
 
Qui doit laisser passer le plat ?
Evidemment, il y a les calories. Près de 600 kcal pour 100 g, voilà de quoi dynamiter les meilleurs régimes !
 
Saumon (frais)
 
Principes actifs
EPA et DHA (acides gras oméga-3), vitamine D
 
Qui peut en (re)prendre ?
Celles et ceux qui utilisent encore à la maison de l’huile d’olive ou de tournesol exclusivement, qui ne mangent jamais de noix et boudent d’ordinaire le poisson. Ce saumon-là leur donnera une occasion de rétablir leur équilibre en acides gras au profit des oméga-3, c’est-à-dire de faire du bien à leurs artères et à leur cerveau.
 
Qui doit laisser passer le plat ?
On peut laisser passer si le saumon est fumé car il apporte alors des amines aromatiques hétérocycliques et des hydrocarbures polycycliques pas vraiment désirables (quoique, une fois en passant…).
 
Dinde aux marrons
 
Principes actifs
Dinde : antioxydants (N-acétylcystéine)
Marrons : antihypertenseur (potassium), anti-cholestérol (phytostérols)
 
Qui peut en (re)prendre ?
Vous avez trop arrosé le début de soirée ? Faites honneur à la dinde. Sa N-acétylcystéine rechargera vos cellules en glutathion, le principal rempart contre la gueule de bois. Votre cholestérol est un peu élevé et vous craignez le pire ? Les phytostérols des marrons, qui entrent en compétition avec votre cholestérol, limiteront les débordements.
 
Qui doit laisser passer le plat ?
Comment ? Vous n’aimez pas la dinde aux marrons ?
 
Huîtres, fruits de mer, crustacés
 
Principes actifs
Huîtres, fruits de mer : Antioxydants (zinc, cystéine, taurine, sélénium), acides gras Oméga 3
Crustacés : acides gras Oméga-3, N-acétylglucosamine
 
Qui peut en (re)prendre ?
Les fumeurs et les non fumeurs invités à passer la soirée au contact des premiers. Qu’ils ne laissent pas passer l’occasion de protéger leurs poumons des radicaux libres du tabac grâce au formidable cocktail antioxydant fourni par les huîtres. Il n’y manque que la vitamine C ; heureusement, le citron est tout près.
 
Qui doit laisser passer le plateau ?
Les enfants, s’ils ont un terrain allergique, éviteront les crustacés, responsables de 5% des allergies alimentaires.
 
Chocolat
 
Principes actifs 
Anti-stress (magnésium, sucre, graisses), stimulants (caféine, théobromine, théophylline), antioxydants (flavonoïdes)
 
Qui peut en (re)prendre ?
Les stressé(e)s, inquiets que leur soirée soit un fiasco. Le magnésium et le sucre du chocolat sont des calmants naturels, ses flavonoïdes font baisser la tension artérielle.
 
Qui doit laisser passer le plateau ?
Avec 520 calories (kcal) pour 100 g, la deuxième tournée de chocolat n’est pas une bonne idée si vous abordez les fêtes avec des kilos en trop. Prudence aussi si vous êtes sujet(te) aux migraines, et que vous avez forcé sur le vin et les fromages. Riche comme eux en tyramine, le chocolat peut tout déclencher.
 
Café
 
Principes actifs 
Caféine
 
Qui peut en (re)prendre ?
Celles et ceux qui s’étant tenu(e)s à l’écart de la bouteille, ont pour mission de reconduire à l’aube les convives chez eux. Le café augmente fortement la vigilance parce que la caféine franchit la barrière hémo-méningée et active des récepteurs à l’adénosine. En Irak, les soldats américains de garde mâchent des chewing-gums qui délivrent une dose de caféine de 200 mg. Ils ont pour consigne de mâcher ces gommes à 3 h 00, 5 h 00 et 7 h 00 du matin.
 
Qui doit laisser passer la cafetière ?
Les stressé(e)s et ceux qui se préparent à dormir. Deux à trois tasses de café par jour font l’effet d’un événement stressant : dans l’heure ou les deux heures, les hormones du stress (adrénaline, noradrénaline et cortisol) montent, la fatigue diminue et la pression artérielle s’élève et reste élevée plusieurs heures.
 
Mais bon, il y a quand même un prix à payer !

Si vous consommez          Vous devrez, pour l’éliminer, courir
 
 1 verre de vin                      4 minutes
 1 verre de champagne           6 minutes
 1 gin                                  2 minutes
 1 vodka                              3,5 minutes
 1 whisky                             3,5 minutes
 1 bière 33 cl                        7,5 minutes
 1 Coca 33 cl                        7,5 minutes
 1 jus d’orange                      4,5 minutes
 10 chips                              5,5 minutes
 1 part de crackers                 7 minutes
 1 part de foie gras                 8 minutes
 1 part de caviar                    1,5 minutes
 1 part de crevettes               4,5 minutes
 12 huitres                            6 minutes
 2 tranches de dinde               9 minutes
 1 part de fromage                  5 minutes
 1 part de bûche                    18 minutes

Marcher : ça doit être au moins le triple :-))