Florence Gérard

Naturopathie
CENATHO, Paris

Sophrologie EBSR, Bruxelles

Herboristerie INFOBO & Herboristerie Desmecht, Bruxelles

QiGong thérapeutique TCM Li Qi-Duan, Berlin

Analyse et réinformation cellulaire ARC Michel Larroche

Energétique hologrammique Pierre Grospas, NÎmes

Analyse transgénérationnelle Didier Dumas, Paris

Psychophanie Denise Seneca, Paris

.... et des années de développement personnel et d'expérience en entreprise.

Sur rendez-vous

479 avenue Louise
1050 Bruxelles

Téléphone : 0486 50 51 52
Contact mail

Tram : 7, 93, 94
Arrêt Legrand

Parking public : Q-Park
Chaussée de Waterloo 715
Rue Stanley 56

Pour certain(e)s d'entre nous, les vacances approchent à grands pas, accompagnées bien souvent du stress de grossir pendant cette période propice au lâcher-prise dans bien des domaines. Voici donc les trucs d'Hélène Baribeau sur passeportsanté.com pour passer des vacances l’esprit tranquille, quant à votre tour de taille.

NB Certains termes sont tout à fait canadiens… pour les internautes qui me lisent de part et d'autre du Quiévrain, je précise que les croustilles sont des chips et les bleuets des myrtilles !

1. Ne partez jamais sans elles (vos bouteilles d’eau)

Partout où vous irez, assurez-vous d’avoir vos bouteilles d’eau toujours bien remplies. Les femmes ont besoin de boire en moyenne au moins 2,2 litres de liquide par jour; pour les hommes cette moyenne est de 3 litres. Lorsque l'on boit de l'eau, on diminue l’envie d’ingurgiter de la nourriture sans raison. Aussi, puisqu’en été le danger de déshydratation est plus grand à cause de l’humidité et de la chaleur, le fait d’avoir toujours une bouteille d’eau avec soi est une bonne habitude à prendre.

2. Faites des provisions de fruits

L’été, c’est la saison idéale pour manger beaucoup de fruits, car ils sont abondants et rafraîchissants. Ayez-en plein la glacière et arrêtez-vous dans les marchés pour faire des réserves de pommes, bleuets, fraises, cerises, framboises, etc. Les fruits comblent notre besoin de sucre en plus d’occuper beaucoup de place dans l’estomac, ce qui contribue à la satiété. En plus, ils contiennent de précieux antioxydants qui renforcent notre protection contre les maladies.

3. Remplissez la glacière de crudités

Avant l’heure du repas, quand la faim se pointe, rien de mieux que de consommer des légumes crus (avec un peu de trempette au besoin) pour calmer la faim et patienter ainsi jusqu’au prochain repas.

4. Recherchez les miniportions

Il serait irréaliste de vous suggérer de ne pas manger de croustilles ou de crème glacée en vacances. Mais, pour en profiter avec modération, achetez de préférence les petits formats de croustilles et de barres glacées que l’on retrouve en épicerie. Par exemple, l’excellente barre Häagen-Dazs aux amandes contient 310 calories en format régulier contre 190 pour le petit format. On retrouve aussi des miniportions de croustilles à 100 calories par sac. Je vous propose donc ces petits formats plutôt qu’un non catégorique à ces douceurs, car ce qui cause la frustration, à la longue, ce n’est pas tant la grosseur des portions que l’interdiction draconienne.

5. Privilégiez les eaux et les jus de fruits gazéifiés aux boissons gazeuses

Avez-vous déjà essayé les jus de fruits et les eaux au citron ou à la lime gazéifiés pour remplacer les boissons gazeuses chimiques et pleines de sucres ajoutés? Ils sont une bonne solution de rechange lorsqu’on a envie de se désaltérer et que l’on veut boire une boisson prétillante. Les jus de fruits gazéifiés s’achètent généralement dans les épiceries naturelles.

6. Modérez votre consommation d’alcool

Deux bouteilles de bière procurent environ 300 calories, et ½ bouteille de vin environ 350 calories. De plus, l’alcool a tendance à ouvrir davantage l’appétit. Si vous désirez prendre de la bière et du vin ou une autre boisson alcoolisée, tenez-vous-en à une consommation par jour pour les femmes et à deux pour les hommes. Et si vous souhaitez en consommer davantage, optez plutôt pour des substituts comme de la bière et du vin sans alcool, du moût de pomme, etc.

7. Partagez vos portions

Quand vous arrêtez dans un casse-croûte ou dans un restaurant, choisissez un plat et partagez-le avec quelqu’un de votre famille ou un ami. Un club sandwich à deux, une poutine à deux... Oui, c’est assez en considérant la grosseur des portions offertes de nos jours. Et si vous craignez d’avoir encore faim après ce partage frugal, complétez votre repas avec les crudités et les fruits frais achetés précédemment.

8. Changez vos habitudes

Beaucoup de comportements alimentaires ne sont que des habitudes bien ancrées. Par exemple, on peut avoir l’habitude, en camping, de manger des croustilles et de boire une bière avant le souper. Je vous encourage à remettre en question vos habitudes de vacancier pour voir si vous les désirez vraiment. Peut-être ne sont-elles pas si importantes que cela après tout, si l'on évalue le plaisir qu’elles procurent par rapport à leurs effets négatifs sur le tour de taille?

9. Écoutez votre faim

Je pense que les vacances sont le meilleur moment pour commencer à écouter plus attentivement les manifestations de la faim, car nous avons amplement de temps pour nous pendant cette période. Avant de manger, demandez-vous toujours si vous avez vraiment faim et, sinon, patientez encore un peu, car les aliments pris lorsque l’on a vraiment faim goûtent vraiment meilleur, vous verrez.

10. Respectez votre satiété

La tendance à manger beaucoup en vacances sous prétexte qu’après on se mettra au régime est le pire comportement que l’on puisse avoir sur le plan nutritionnel. En effet, les kilos pris en trop de cette façon ne partiront pas aussi vite qu’ils sont arrivés et il se pourrait même qu’ils ne puissent jamais disparaître. Selon notre âge, notre niveau d’activité physique et nos antécédents de régime alimentaire, une simple perte de poids de 5 livres peut être très ardue à atteindre, parfois impossible.

En bref, les vacances sont faites pour se reposer, se divertir, casser la routine, mais pas pour se déshydrater et prendre du poids. Alors, préparez-vous pour des vacances santé. Je vous souhaite de bonnes et saines vacances, en vous rappelant que là comme ailleurs, la modération a bien meilleur goût.

Et vous, changez-vous vos habitudes alimentaires durant les vacances? Avez-vous d’autres trucs à partager pour éviter la prise de poids pendant cette période?