Florence Gérard

Naturopathie
CENATHO, Paris

Sophrologie EBSR, Bruxelles

Herboristerie INFOBO & Herboristerie Desmecht, Bruxelles

QiGong thérapeutique TCM Li Qi-Duan, Berlin

Analyse et réinformation cellulaire ARC Michel Larroche

Energétique hologrammique Pierre Grospas, NÎmes

Analyse transgénérationnelle Didier Dumas, Paris

Psychophanie Denise Seneca, Paris

.... et des années de développement personnel et d'expérience en entreprise.

Sur rendez-vous

479 avenue Louise
1050 Bruxelles

Téléphone : 0486 50 51 52
Contact mail

Tram : 7, 93, 94
Arrêt Legrand

Parking public : Q-Park
Chaussée de Waterloo 715
Rue Stanley 56

Mes deux "remèdes infaillibles" sont le traditionnel bouillon de légumes et la légendaire compote de pommes chère aux naturopathes.

Sans oublier de boire de l'eau en abondance, bien sûr. Et de la tisane de romarin pour soutenir le foie et la vésicule si les repas ont été particulièrement gras.

bouillondelegumesLe bouillon de légumes sera carrrément "détox", c'est-à-dire sans le fameux cube même bio, même dégraissé

Pour les plus paresseux : un sachet de julienne de légumes (attention, les rincer d'abord)

Pour les moins paresseux : un paquet de légumes pour pot-au-feu.

Pour les autres : 3 poireaux + 2  carottes + 3 navets

Pour tout le monde : 3 oignons piqués de 2-3 clous de girofle + 1-2 branches de céleri + 1 bouquet garni (ça existe même en sachet) + 1 botte de persil

Laver les légumes et les couper en morceau. Dans un cocotte ou un grande casserole, les recouvrir de 3 litres d'eau. Porter à ébullition à feu vif (avec un couvercle, ça va plus vite). Quand ça bout, baisser le feu (inutile de gaspiller l'énergie) et laisser frissonner une petit heure.

Filtrer le bouillon. Saler, poivrer. Garder les légumes pour les mélanger à une purée de pommes de terre (en Belgique, ça s'appelle du stoemp). Boire à volonté.

 

compotedepommes.jpgLe "truc" pour faire une bonne compote de pommes "maison", c'est d'utiliser 2 ou 3 sortes de pommes différentes : ça donne à la fois un mélange de textures et de goûts.

Eplucher les pommes, les couper en petits morceaux. Les faire cuire environ 15 minutes à feux moyen, dans un petit fond d'eau pour qu'elles n'attachent pas. Remuer avec une cuillère en bois pour les écraser au fur et à mesure.

Personnellement, je ne rajoute jamais de sucre... mais si vous ne pouvez pas vous en passer, alors de grâce uniquement du sucre de canne complet bio (tous les mots comptent : n'allez pas vous shooter le prancréas au sucre blanc ;-).

A faire un quantité suffisante (1 à 2 kilos de pommes) pour assurer les 3 repas, voire en congeler pour en avoir toujours sous la main.

Et comme toujours : bio, c'est encore mieux que frais; frais c'est mieux que surgelé; et surgelé c'est toujours mieux que pas du tout !

J'avais déjà publié cet article il y a trois ans, mais il n'a pas pris une ride (...lui !).

Et vous quelles sont vos solutions ? Merci de laisser un commentaire.