Florence Gérard

Florence Gerard 2010


Membre de l'UNB (Union des Naturopathes de Belgique), de l'ABARC  (Association Belge d'Analyse et Réinformation Cellulaire) et de la SBSR  (Société Belge de  Sophrologie et de Relaxation)
Diplômée en QiGong thérapeutique 
Diplômée en herboristerie 
... et des années d'expérience en entreprise

Contact

11 av. Winston Churchill
B - 1180 Bruxelles
Tel 0486 50 51 52


Rue Saint Charles
F - 75015 Paris
Tel 06 78 87 01 14
 

Contact mail 

S'abonner au flux RSS

  • Flux RSS des articles

Rechercher

Twitter

  Pour suivre mes posts @FlorenceGerard sur Twitter 

Je viens de lire...ou de relire

Jeudi 2 janvier 2014 4 02 /01 /Jan /2014 12:38

Kahneman_Livre-copie-1.jpgComment pensons-nous ? Qu'est-ce qui guide nos préférences, nos jugements, nos décisions ? Quand faut-il ou non faire confiance à notre intuition ? Pourquoi agissons-nous souvent contre notre intérêt ?

Telles sont quelques-unes des questions qui servent de fil rouge à cet ouvrage, dans lequel Daniel Kahneman nous emmène à la rencontre des deux "personnages" qui se partagent notre esprit.

Le "Système 1" est rapide, intuitif et émotionnel ; le "Système 2" est plus lent, plus réfléchi, plus contrôlé et plus logique.

Via de multiples expériences auxquelles le lecteur est invité à s’essayer lui-même, sont exposés les facultés extraordinaires de la pensée rapide, le rôle de l’émotion dans nos choix et nos jugements, mais aussi les ravages des partis pris et autres biais cognitifs dont nous sommes les jouets : illusion de familiarité, effet de halo, biais optimiste, illusion de causalité, effet d’ancrage, illusion rétrospective... – autant d’exemples de notre tendance à interpréter les événements en fonction de ce que nous connaissons déjà, du sens que nous souhaitons qu’ils aient, et de notre incapacité, inversement, à raisonner statistiquement, en acceptant l’idée de hasard. Fruit de toute une vie de recherche aux confins de la psychologie et de l’économie, Système 1 / Système 2 dessine une théorie brillante, qui offre des prolongements pratiques immédiats dans la vie quotidienne et professionnelle.

Spécialiste de pyscholologie cognitive et d'économie comportementale, Daniel Kahneman est professeur émérite à l'Université de Princeton. Ses travaux sur le jugement et la prise de décision lui ont valu le prix Nobel d'économie en 2002... ce qui est très rare pour un psychologue.

Assurément ce que j'ai lu de plus intéressant depuis longtemps !

Et vous que recommandez-vous ? Laissez un commentaire.

Publié dans : Je viens de lire...ou de relire - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 4 février 2012 6 04 /02 /Fév /2012 21:11

Revivre holoenergetique C'est toujours intéressant d'apprendre des autres comment ils ont abordé et surmonté des épreuves importantes, dans le cas de Guy Corneau, psychanalyste canadien, un cancer.

Dans l'avant-propos de Revivre, il souligne ; "Jestime que c'est bel et bien l'association de quatre types de médecines qui m'a ramené à l'équilibre. 1) la médecine allopathique, celles des médicaments et des traitements hospitaliers comme la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie; 2) la médecine naturelle des herbes et des plantes, qui inclut la phytothérapie, l'alimentation et différents produits ou suppléments naturels; 3) la médecine énergétique, qui agit directement sur la vitalité de l'être et qui va de la méditation à la visualisation en passant par l'homéopatie et l'acupuncture; 4) la psychothérapie, qui harmonise les émotions. Cet ouvrage n'est pas une bible...Il n'y a pas de formule magique. une technique isolée ne peut être d'une grande aide. Par contre, accepter de remettre en question notre style de vie et le changer peut faire la différence".. Pour lui, le style de vie "ne touche pas seulement notre alimentation et la gestion du stress engendré par notre mode d'existence. Il s'étend également à notre façon de vivre intérieurement, notamment en ce qui a trait au respect de nos élans créateurs et de nos idéeaux".

Parmi les approches non conventionnelles aux quelles il a eu recours, Guy Corneau cite (page 67) l'holoénergétique (un autre nom de l'énergétique hologrammique) et donne le nom de son thérapeute, Jean Ratte, dont le site  explique la méthode mieux encore que je ne saurais le faire. Et la recette du jus de verdure (page 66) est un modèle de vitalité dont tout un chacun peut s'inspirer pour rester en bonne santé !

Comme le dit l'éditeur en quatrième de couverture :"Pour le malade, l'ami ou l'accompagnant que nous sommes ou que nous serons à un moment de notre vie, ce livre est une inspiration de chaque instant"..

 

Guy Corneau donnera une conférence le lundi 13 février 2012, à 20 h au Centre culturel de Ans-Alleur, 1 Place des Combattants, B- 4432 Alleur. Plus d'info sur productionscoeur.com. 

Publié dans : Je viens de lire...ou de relire - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 novembre 2011 7 06 /11 /Nov /2011 14:18

De-Duve

92 pages fascinantes...

Il y a deux ans, le prix Nobel belge Christian de Duve faisait sensation avec son livre "Génétique du péché originel" où il montrait comment la sélection darwinienne avait amené au triomphe de l’homme, par son intelligence mais aussi par sa particularité de protéger son groupe tout en étant fort agressif vis-à-vis de l’Autre. Mais cette particularité de nos gènes qui fit son succès devient sa condamnation, conduisant à une Terre surpeuplée, dévastée, annonçant des conflits dramatiques. Il parlait alors d’un urgent sursaut mondial qui passerait par des mesures antidémographiques et un message nouveau qui lutterait contre celui, agressif, de nos gènes.

Quel message ? Christian de Duve, qui vient de fêter ses 94 ans et se porte fort bien, en parle dans un surprenant petit livre chez Odile Jacob : "De Jésus à Jésus en passant par Darwin". Il explique que la solution est dans le message de Jésus. Attention, pas tout le message, mais celui sur l’amour, l’accueil de la Samaritaine, de Marie-Madeleine, de la femme adultère. Pas le Christ qui parle "en vérité", ni celui qui captive par des "miracles". Non, de Duve apprécie l’homme Jésus, le philosophe qui s’élève contre les rejets, les dogmatismes, les exclusions. Il parle aussi d’un message à dégager de toute l’interprétation qu’en a fait l’Eglise dont il dénonce aujourd’hui, à côté de prêtres remarquables, "un petit cénacle autoperpétué de vieillards célibataires et misogynes, engoncés dans leur pourpre, leurs rites, leurs certitudes et leur présomption de légitimité". La réaction, continue-t-il, ne viendra pas des Eglises, mais bien de la base, des croyants comme des libres-penseurs de toute obédience qui peuvent pousser ce message-là de Jésus. De Duve est-il croyant ? Dans un chapitre, il dit croire en la méthode scientifique et ses résultats, mais aussi dans une "Ultime réalité" qui nous touche par l’émotion artistique et par "la seule chose qui importe : l’amour". (Source : Lalibre.be)

Lire aussi l'interview paru dans Le Point.fr

Publié dans : Je viens de lire...ou de relire - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 1 septembre 2011 4 01 /09 /Sep /2011 23:50

A-hauteur-des-nuages.jpg Une de mes lectures de cet été...

Comment un ancien moine cistercien, prieur de l'abbaye de Boquen, dont la contestation puis la démission avaient défrayé la chronique dans les années 60 et 70, peut-il se retrouver à fonder, en Chine, une auberge taoïste au flanc d'une montagne sacrée ? Les circonstances de la vie y sont certes pour quelque chose, mais tout se passe comme si Bernard Besret, éternel pèlerin de l'absolu, avait retrouvé à travers la sagesse chinoise la patrie spirituelle qu'il avait toujours cherchée. Voici donc les chroniques taoïstes de Bernard Besret : elles nous parlent de la vie quotidienne en Chine, de son propre parcours, de celui d'un ancêtre lointain qui fut jadis évêque en Chine ; elles nous invitent aussi à méditer sur le sens du temps, du corps, du rapport au cosmos... Autant de thèmes qui, au fil d'une plume alerte, nous interrogent sur notre propre vie, et nous enrichissent de connaissances sur cette "étrangeté" qu'est la Chine.

Et quelques photos de cette montagne... où j'ai la chance de me rendre en septembre !

Publié dans : Je viens de lire...ou de relire - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 21 juillet 2011 4 21 /07 /Juil /2011 23:09

DSS_Au-revoir_.jpg Ce tout petit livre me touche énormément par son humanité, sa lucidité, et sa façon d'aimer la vie et de regarder la mort en face.
"Tôt ou tard, il allait revenir. Je connaissais les pronostics de mon cancer. Je pouvais retarder l'échéance, gagner des années, presque l'oublier, mais cette fois c'était "the Big One", comme disent les Californiens qui redoutent un tremblement de terre dévastateur.
Cette rechute m'a amené à me poser les questions les plus graves, peut-être les plus importantes, de ma vie : si je suis rattrapé par la maladie alors que je pense, mange, bouge, respire et vis anticancer, alors que reste-t-il d'Anticancer ?
C'est pour répondre à cette question que j'écris aujourd'hui.
Ce livre est aussi l'occasion, pour moi, de dire au revoir à tous ceux qui ont apprécié mes livres précédents ou qui sont venus m'écouter. Quoiqu'il arrive, j'ai le ferme espoir que cet au revoir ne sera pas le dernier.
On peut se dire au revoir plusieurs fois."


Publié dans : Je viens de lire...ou de relire - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 15 juillet 2010 4 15 /07 /Juil /2010 23:28

... (moi j'aime les 3 !)... alors vous allez dévorer le roman de Claude Crozon. Et, selon la formule consacrée, je vous envie ce plaisir à venir.

Crozon1914. Appelés sous les drapeaux, les hommes de la famille Kergalin sont arrachés à leur maison et à leur Bretagne natales. Ils reviendront blessés ou traumatisés et, désormais, pour eux comme pour les femmes qui ont dû s organiser en leur absence, rien ne sera plus comme avant ...
Vaste fresque éclairant notre temps, D un autre monde fait vivre plusieurs générations emportées dans le siècle par les grondements de l histoire. Affrontant le fracas des guerres et les assauts de la modernité, héros ou lâches, tour à tour jouets et maîtres de leur destin, les Kergalin nous touchent, comme s ils étaient les membres de notre propre famille.

Claude Crozon est psychanalyste. D'un autre monde est son premier roman.

En cherchant sur internet, j'ai trouvé des dizaines de blogs qui parlent de ce livre, notamment celui de Clara... qui m'a renvoyée aux Carnets de lecture de Pimprenelle... qui m'a fait découvrir le forum de Livraddict. Et celui de Stephie qui m'a conduite à Blog-O-Book qui fait le trait d'union entre les blogs de lecture....etc, etc...

Publié dans : Je viens de lire...ou de relire - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés