Florence Gérard

Florence Gerard 2010


Membre de l'UNB (Union des Naturopathes de Belgique), de l'ABARC  (Association Belge d'Analyse et Réinformation Cellulaire) et de la SBSR  (Société Belge de  Sophrologie et de Relaxation)
Diplômée en QiGong thérapeutique 
Diplômée en herboristerie 
... et des années d'expérience en entreprise

Contact

11 av. Winston Churchill
B - 1180 Bruxelles
Tel 0486 50 51 52


Rue Saint Charles
F - 75015 Paris
Tel 06 78 87 01 14
 

Contact mail 

S'abonner au flux RSS

  • Flux RSS des articles

Rechercher

Twitter

  Pour suivre mes posts @FlorenceGerard sur Twitter 

Anti-stress

Lundi 30 décembre 2013 1 30 /12 /Déc /2013 11:53

Je ne résiste pas à republier ce post des années précédentes ;-)

Ces sms m'avaient bien amusée : n'hésitez pas à en rajouter en commentaire !

C'est l'histoire d'un lapin qui va chez une banane.
- Toc, toc
- Qui est là ?
- Lapinou
- Lapinou qui ?
- Lapinou Year
- Bananée à toi aussi. Et pommes sautées.

Pour accueillir 2014, tapez 1
Pour annuler 2013, tapez 2
Pour une année de joie et de tranquillité, tapez votre gsm par la fenêtre

Les bons voeux, c'est un peu comme les mathématiques :
Additionner les amis
Soustraire les ennuis
Diviser les soucis
Multiplier le bohneur

Passez  de Bonnes Fêtes et entamez 2014 avec plein de projets !

Publié dans : Anti-stress - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 19 décembre 2010 7 19 /12 /Déc /2010 16:12

Irrésistible !

 

Publié dans : Anti-stress - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 3 septembre 2010 5 03 /09 /Sep /2010 17:58

BurnotteCours donnés par mon amie Annette Burnotte

La calligraphie dst une photo de l’intérieur de soi-même, l’état d’être de ce moment.
C’est tracer l’invisible du flux vital.
"Le pinceau est un tigre, parce qu’il  est difficile à dompter"

Dates :
26 septembre  2010
28 novembre  2010
30 janvier  2011
27 mars  2011
22 mai  2011
3 juillet 2011

Heures : 10 h à 13 h  et  15 h à 18 h

Lieu :  Montagne aux Ombres n° 3,
1150 Bruxelles (Woluwé Saint-Pierre)

Renseignements et inscriptions : 02 762 18 29

Publié dans : Anti-stress - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 14 mai 2010 5 14 /05 /Mai /2010 19:30

livre-potager.jpg Comment cultiver mille et une plantes classiques ou insolites

Alix de Saint Venant ouvre aux lecteurs les portes de son incroyable potager conservatoire de Valmer.

En compagnie de Xavier Mathias, maraîcher bio, elle nous fait partager sa passion pour la diversité, source de plaisir au jardin comme à table. Histoire, botanique, humour, citations, fiches pratiques, astuces de culture et conseils de gourmets sont accompagnés de magnifiques photographies. Véritable " bible " en la matière, ce livre met légumes insolites, fleurs et plantes aromatiques à la portée des débutants ; les jardiniers les plus avertis y feront aussi d'étonnantes découvertes ! Voici l'occasion d'adopter un comportement plus écologique et de réussir un potager simple, beau...et plein de surprises.

Photos: MG de Saint Venant - Editions du Chêne
Voir aussi le blog

Publié dans : Anti-stress - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 21 mars 2010 7 21 /03 /Mars /2010 11:08
Je devrais créer une rubrique "faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais" : cet article trouvé sur emploi.france5.fr pourrait ouvrir la série ! Mes commentaires sont en italique ;-)

Joelok
Il n'existe pas de règle valable pour tous. Mais des conseils ponctuels. Tantôt naïfs, tantôt pertinents, souvent ironiques, résultant des observations, des expériences ou du simple bon sens de chercheurs ou de gestionnaires... Par Joël de Rosnay

Triez vos activités
Les activités A sont celles que vous devriez entreprendre en premier : elles sont urgentes et importantes ;
les B sont importantes mais pas urgentes ;
les C, urgentes mais pas importantes ;
les D, ni urgentes ni importantes.
Les études montrent que la majorité des responsables commencent par les D, parce qu'elles leur semblent plus faciles.

Ne négligez pas le planning
Si vous ne faites pas de planning (faute de temps), vous risquez de perdre par la suite un temps précieux, qu'un bon planning aurait permis d'économiser. N'oubliez pas que les personnes sans but sont utilisées par celles qui en ont un.

Gérez votre temps comme une ressource rare
Tantôt en l'économisant, tantôt en le réinvestissant dans votre " capital-temps " (bibliothèque, secrétariat, PC, GSM avec répondeur, E-mail...) pour générer des " intérêts temporels ", tantôt en apprenant à le dépenser avec parcimonie (à le perdre en apparence) pour mieux l'investir dans des actions à venir. Comme tout le monde, vous " n'avez pas le temps" d'entreprendre de nouvelles activités. Mais vous pouvez choisir vos priorités et hiérarchiser en conséquence les différents temps de votre vie professionnelle et personnelle.

Ne réagissez pas à chaud aux crises
Vous risquez d'amplifier leurs effets et de mobiliser votre temps, votre énergie et celle de vos collaborateurs pour résoudre des problèmes que vous avez créés.

Comptez vos manipulations
Les documents de votre dossier " instances " ne doivent pas être manipulés plus de trois fois. Passé ce délai, trois actions s'imposent devant un document : jetez-le, classez-le ou annotez-le pour transmission (FG... encore faut-il avoir quelqu'un à qui le refiler ;-).

N'encombrez pas votre bureau de dossiers
...
dans l'espoir de ne pas les oublier. Non seulement vous risquez d'en égarer le contenu, mais chaque fois que vous les apercevez, ils détournent votre attention des tâches que vous devriez accomplir.

Devant toute tâche, commencez " petit "
En sélectionnant un projet qui vous assure un aboutissement dans un délai raisonnable. Accroissez ensuite progressivement la difficulté. On n'allume pas un feu avec de grosses bûches, mais avec du petit bois.

Respectez les lois sociologiques
Dans l'organisation de votre travail, n'oubliez pas les "lois" suivantes.
- Loi de Parkinson : le travail se dilate jusqu'à remplir la durée disponible pour son accomplissement.
- Loi de Douglass : dossiers et documents s'entassent jusqu'à remplir l'espace disponible pour leur rangement.
- Loi de Pareto : 80% de la valeur vient de 20% des articles et 20% de la valeur de 80% des articles (pensez-y en considérant, par exemple, le nombre des dossiers dans votre bureau ou les documents que vous souhaitez conserver).
- Loi de Murphy : rien n'est aussi simple qu'il y paraît ; chaque chose prend plus de temps qu'on ne le croit ; ce qui a la possibilité de se détraquer se détraquera.
Méditez la phrase de Winston Churchill : "Passé un certain délai, un problème dont on ne s'est pas occupé est un problème à moitié résolu" (FG... sauf en ce qui concerne les impôts ou les assurances ;-)

Ne vous laissez pas démoraliser
... par l'"effet Zeigarnik", en vertu duquel on se rappelle beaucoup mieux les tâches interrompues ou non accomplies que celles menées à bien. Le souvenir des projets que vous ne trouvez plus le temps de terminer vous poursuit beaucoup plus que celui des projets réalisés et vous culpabilise.

Fiez-vous aux statistiques !
Les études statistiques montrent que 40% de ce qui vous inquiète ne se produira jamais, 30% s'est déjà produit, 12% concerne votre santé, 10% représente des soucis divers et dont les effets s'annulent souvent, 8% seulement est réellement légitime et mérite votre attention.

Hiérarchisez dans tous les sens du terme
Passez toujours les solutions vers le haut de la hiérarchie, les problèmes vers le bas. 

Méfiez-vous des listes indifférenciées
Evitez les ordres du jour de conseils ou de comités rédigés sous forme de listes, car ils mettent sur le même plan des problèmes de niveaux différents et favorisent l'effet Parkinson.

N'attendez jamais les retardataires
En attendant les retardataires avant de commencer une réunion, vous récompensez ceux-ci et pénalisez les personnes ponctuelles. La prochaine fois, ceux qui étaient à l'heure seront en retard, et les autres le seront encore plus.

Contrôlez ce que vous déléguez
Si vous déléguez des responsabilités, vérifiez fréquemment où en sont vos collaborateurs. Le pire pour votre crédibilité : une action "urgente" que vos collaborateurs auront, sur votre demande, accomplie dans les délais... et que vous aurez oubliée de suivre.

Ne valorisez pas les signes extérieurs du travail
...en confondant activité et résultats, fébrilité et réalisations, efficacité (produire l'effet attendu) et efficience (obtenir de bons résultats). Vos collaborateurs risquent de perdre de vue les objectifs importants pour simplement paraître occupés.

Complimentez ou critiquez non pas vos collaborateurs mais leurs actions
En soulignant les effets de celles-ci sur l'organisation.

Publié dans : Anti-stress - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 1 décembre 2009 2 01 /12 /Déc /2009 09:23

Travailler à l’ordinateur vous procure des douleurs chroniques au cou ou aux épaules? Cinq exercices spécifiques peuvent renforcer vos muscles et éliminer jusqu’à 79 % des tensions douloureuses.

Selon différentes études, de 50 % à 66 % des femmes qui travaillent quotidiennement à l’ordinateur éprouvent des douleurs au cou ou aux trapèzes, surtout en raison d’une tension musculaire constante.

Cette tension altérerait l’efficacité d’un certain type de fibres musculaires – les fibres de type II – qui jouent un rôle déterminant dans la capacité d’un muscle à déployer rapidement sa puissance.

Or, des chercheurs suédois1 ont constaté que 5 exercices de renforcement spécifiques permettaient de régénérer ces fibres et de rééduquer les trapèzes, en augmentant leur capacité à se contracter rapidement.

Parmi les 42 femmes qui ont pris part à l’étude, celles qui ont effectué ces exercices ont même recouvré, après 10 semaines, une capacité musculaire équivalant à celle des femmes du groupe témoin – qui ne souffraient de douleurs ni au cou ni aux trapèzes.

Chez les participantes soumises aux exercices, les chercheurs ont d’ailleurs observé une augmentation de 20 % à 30 % de force statique des trapèzes, une preuve éloquente de leur rééducation, selon eux.

Les 5 exercices

Les résultats obtenus par les participantes ont nécessité un entraînement de 10 semaines, avec pour matériel des haltères de poids différents (selon l’exercice et la condition physique).

Trois jours par semaine, les participantes devaient effectuer au moins 3 des 5 exercices énumérés ci-dessous. Pour chaque exercice, il faut faire 3 séries de 10 répétitions.

Selon les chercheurs, on peut augmenter le poids suggéré pour chaque exercice, lorsqu’on éprouve de la facilité à effectuer les 3 séries.

Merci au site canadien PasseportSanté

 

Haussement d’épaules

5 exercices pour réduire les maux de cou et d'épaulesCet exercice s’effectue debout.
Prenez dans chaque main un poids de 8 kg à 12 kg et, les bras de chaque côté du corps, haussez lentement les épaules jusqu’à la hauteur de vos oreilles – tout en gardant votre cou et votre mâchoire détendus.

 

Ramer un bras à la fois

Cet exercice s’effectue en mettant un genou sur une table basse, tout en soutenant son corps avec la main du même côté que le genou plié.
Avec l’autre main, prenez un poids de 6 kg à 10 kg et tirez vers l’arrière, comme si vous ramiez d’un seul bras, jusqu’à la hauteur de votre poitrine. Ramenez lentement le bras vers le bas. Faites 10 répétitions par bras.

 

Ramer de bas en haut

Cet exercice s’effectue debout.
Prenez dans chaque main un poids de 2 kg à 5 kg. Placez les poids devant chaque cuisse puis soulevez-les jusqu’à la hauteur de votre poitrine, en gardant les mains alignées le long du corps (comme si vous ramiez de bas en haut).

 

Papillon

Cet exercice s’effectue en étant couché de face sur un appareil incliné à environ 45 degrés (tel qu’illustré).
Avec un poids de 1 kg à 3 kg dans chaque main, soulevez lentement les bras à l’horizontale comme dans un mouvement d’envol. Gardez vos coudes légèrement pliés et n’allez pas plus loin que la hauteur de votre corps.

 

Abduction des épaules

Cet exercice s’effectue debout.
Prenez un poids de 2 kg à 4 kg dans chaque main et soulevez latéralement les bras jusqu’à la hauteur de vos épaules. Puis redescendez lentement les bras. Les coudes doivent être légèrement pliés en faisant cet exercice.

 

 

Publié dans : Anti-stress - Par Florence Gérard
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés