Florence Gérard

Naturopathie
CENATHO, Paris

Sophrologie EBSR, Bruxelles

Herboristerie INFOBO & Herboristerie Desmecht, Bruxelles

QiGong thérapeutique TCM Li Qi-Duan, Berlin

Analyse et réinformation cellulaire ARC Michel Larroche

Energétique hologrammique Pierre Grospas, NÎmes

Analyse transgénérationnelle Didier Dumas, Paris

Psychophanie Denise Seneca, Paris

.... et des années de développement personnel et d'expérience en entreprise.

Sur rendez-vous

479 avenue Louise
1050 Bruxelles

Téléphone : 0486 50 51 52
Contact mail

Tram : 7, 93, 94
Arrêt Legrand

Parking public : Q-Park
Chaussée de Waterloo 715
Rue Stanley 56

Créée en Australie par Rosemary Crossley sous le nom de "communication facilitée" pour les personnes handicapées, et développée en France par Anne-Marguerite Vexiau, la psychophanie vient du grec "psyche", âme, et "phanein", mettre au jour.


Cette technique est une forme de communication d'inconscient à inconscient entre la personne qui consulte et le/la psychophaniste (en communication facilitée, on parle de facilité et de facilitant). Mais au lieu que les mots passent par l'oral, ils se transmettent par l'intermédiaire de l'écrit : le psychophaniste tape à l'ordinateur ce que lui transmet la personne. La télépathie, que chacun possède à des degrés divers, joue ici un rôle... mais ce qui s'opère dans une séance de psychophanie, c'est surtout une écoute intérieure des contenus inconscients qui s'expriment, des mots qui arrivent, des phrases qui se forment et des émotions qui se dégagent.


Pour qui ?


La psychophanie s'adresse à toute personne en recherche d'elle-même:

  • pour mieux se connaître
  • pour découvrir des aspects inconnus de soi-même
  • pour se percevoir "sous un autre angle"
  • pour se libérer de charges intérieures qui l'entravent
  • et, plus généralement, pour contacter son être profond.


Cette technique s'applique aussi bien aux enfants qu'aux adultes et aux personnes en bonne santé qu'aux personnes malades. Dans les cas de maladie grave, de deuil ou autre situation particulièrement éprouvante, la psychophanie est un outil intéressant pour contacter ses perceptions intérieures concernant ce que l'on est en train de vivre.


Concrètement, comment se passe une séance ?


La personne et le psychophaniste sont assis côte à côte devant un clavier et un écran d'ordinateur.

La personne pose sa main sur le bras du thérapeute, en silence.

Le psychophaniste accueille ce que lui transmet l'inconscient de la personne, tape ses phrases à l'ordinateur et les lit à haute voix  au fur et à mesure que celles-ci s'expriment.

A intervalles réguliers, une pause permet au thérapeute de relire ce qui s'est écrit et à la personne d'exprimer son ressenti par rapport à ce qu'elle s'est entendue exprimer.

La personne reçoit ensuite son texte par e-mail ou par courrier.


Une séance dure une heure. L'expérience a montré qu'un laps de temps d'environ un mois entre deux séances est généralement nécessaire pour pouvoir intégrer ce qui s'est exprimé de l'inconscient. Le nombre de séances est évidemment variable en fonction du type et de la profondeur du travail que l'on souhaite faire sur soi-même.